Cacher ses émotions

  • Post category:CNV à la Une
  • Temps de lecture :4 min de lecture
cacher ses émotions ne les fait pas disparaitre

Rappelle-toi, te cacher de tes émotions ne les fera pas disparaitre pour autant…

Si je crois que c’est à cause de mes émotions que je vais mal, si je crois que c’est parce que je suis trop sensible, trop émotif que ma vie est compliquée, si je crois que mes émotions sont le problème… Alors, je vais tenter par tous les moyens de les maitriser, de les refouler, de me couper d’elles.

En coupant le signal qu’est l’émotion, c’est comme si je coupais l’alarme incendie et que j’espérais continuer tranquillement ma vie dans une maison qui brûle. Ce n’est pas parce que je coupe le son que ça ne brûle plus ! 

Les émotions sont des signaux. Si je ne reçois pas le message, le signal reviendra, inlassablement, plus fréquemment, plus intensément… Si je n’accueille toujours pas l’information, le corps dans son infinie sagesse pourra la prendre en charge sous forme de maladie, de dépression, de burn out…

Nous sommes des êtres ressentants par nature. « Vouloir ne plus ressentir, c’est un objectif de personne morte » explique Susan David la créatrice de l’approche dites de « l’agilité émotionnelle ».

Se couper de notre capacité à ressentir l’inconfort est non seulement peu efficace mais cela a aussi un coût. Cela nous coupe de notre sensibilité en général et donc de notre créativité, de notre expressivité, de notre capacité à être touché de manière unique, par la beauté de la vie.

Je crois qu’on ne peut pas réprimer notre feu intérieur indéfiniment. Ce feu c’est nos élans de vie qui cherchent leur épanouissement. Si nous ne les accueillons pas consciemment, ils finiront pas resurgir inconsciemment en :

OPPRESSION : violence physique ou verbale envers les autres
Ou 
RÉPRESSION : violence physique ou psychique envers nous-même

Alors je nous invite à faire davantage le choix de l’EXPRESSION consciente de cette intensité de vie qui nous habite. A lui faire de la place en nous, plutôt qu’à la réprimer. A le laisser nous éclairer sur ce qui compte pour nous. Et à le laisser nous inspirer pour que nous rayonnions enfin, notre lumière unique. 

Est-ce que ça t’arrive toi aussi, de mettre un mouchoir sur tes émotions ? 


Lire aussi cet article : Comprendre l’origine de nos émotions


Besoin Chacal Conflit Consentement Culpabilité Demande Empathie Girafe Gratitude Honte Jeux Outils CNV Jugement Écoute de soi Émotion

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments