1001 exemples pour nourrir son besoin d’Inspiration

Sur la page Facebook d’Apprentie Girafe, nous avons lancé une expérience : répertorier grâce à l’intelligence collective vos stratégies préférées pour nourrir vos besoins.

Notre intention est de créer un répertoire de stratégies accessible à tous pour nous inspirer mutuellement quand nous sommes démunis ou en panne d’idées pour prendre soin de nos besoins. Plus largement, œuvrer à un monde où nous disposons des ressources concrètes pour prendre soin de nous.

“En étant un être pacifié, je deviens un être pacifiant pour le monde !” Thomas d’Ansembourg.

Pour démarrer l’expérience, plus de 90 personnes se sont prêtées au jeu en nous partageant leurs 3 stratégies préférées qu’elles mettent en place au service de leur besoin d’HARMONIE. Nous les avons compilées pour vous, cliquez sur le bouton ci-dessous. si vous souhaitez une dose d’inspiration 😉.

Pour continuer l’expérience, nous vous avons proposé de partager vos stratégies préférées que vous mettez en place pour prendre soin de votre besoin de RECONNAISSANCE si souvent mis à mal dans nos sociétés (travail, famille, milieu associatif, etc…) et nous espérons que cela contribuera à ce que chacun puisse poser des actes concrets pour prendre soin de lui. Nous les avons compilées ci-dessous. Laissez vous inspirer et prenez soin de vous.

Cette fois-ci, vous avez été nombreux à nous partager comment vous nourrissez votre besoin d’ Inspiration, et ce que vous faites concrètement au service de ce besoin. Voici la compilation de vos réponses. Laissez vous inspirer et prenez soin de vous.

Illustration Léti Gribouille – Apprentie Girafe
J’ai fabriqué une boite avec une trentaine de noms de personnes proches ou lointaines qui m’inspirent d’une manière ou d’une autre. Je tire au hasard un nom et lui dédie une pensée ou une action dans la journée.
 
Je collectionne des vidéos de biographies inspirantes dans mon fil d’actualités et les repassent avec des amis ou en formation.
 
Je crée un peu de tout, sur base de modèles vus : chez des amis, lors d’expo, sur Pinterest.
 
Je me laisse aller dans de l’écriture créative, fais des découpages collages.
 
Je laisse aller mon crayon à faire des gribouillis construits lorsque je suis en ligne. 
 
Les jeux de mots de Raymond Devos et de Stéphane de Groot m’inspirent. 
 
Je lis pour moi et pour les autres des biographies de résilient(e)s : comme une araignée sur l’épaule, dans la mer il y a des crocodiles, l’amour plus fort que la haine, la démesure, tomber plus haut…
 
La série des nouvelles « bouillon de poulet pour l’âme » et « petites douceurs pour l’âme des mères ».
 
J’écoute le bruit des animaux et essaie de les imiter.
 
Je pense à ma grand-mère, à ma mère, ma tante. 
 
Je fais des bouquets avec un peu de mousse, quelques feuillages et des fleurs ou des objets.
 
C’est ce que je trouve qui m’inspire. Ce qui ne m’inspire pas, je n’y aspire pas. Respire, (m’) inspire pour vivre et expirer heureuse.
 
Je me retire dans la solitude et j’essaie de me reconnecter a moi-même ou a la nature (prendre un arbre dans mes bras par exemple, marcher à pieds nus et sentir, ressentir).
 
L’autre stratégie que j’utilise est le rêve éveillé ou conscient. Il s’agit de travailler sur soi et sur ses rêves jusqu’à pouvoir influer sur ceux-ci.
 
Je me balade sur Pinterest et je me laisse aller, je suis mon inspiration.
 
Je me promène dans la nature, en silence en posant l’intention d’être inspirée.
 
En cuisine, je tape mes ingrédients sur un moteur de recherche et ensuite je vois la recette qui m’inspire selon le nom, la photo… 
 
L’ennuie m’inspire, prendre mon temps, ne pas être presser par le temps. Partager, converser avec des amis, fait naitre une inspiration collective, on créer ensemble dans un moment dédié (atelier) ou de détente.

Les petits détails insignifiants là ou se pose le regard, une approche différente et esthétique des disparités, des taches du quotidien. Les contraintes d’écriture inspirent et aide a suivre un fil, et ainsi a s’exprimer. Le réconfort et la sécurité, maintien le tout pour ne pas se sentir débordé.
 
Pour ma part, j’aime regarder des vidéos sur YouTube sur différentes thématiques la cnv et autres thématiques en ce moment l’astrologie. Avec des copines nous partageons des vidéos sur les thématiques qui nous inspirent et nous en discutons.
 
Je partage avec des amies des informations sur l’actualité du moment via des sources autre que les chaines de télé classique et nous partageons nos points de vue sur l’actualité politique.
 
J’aime méditer au moins 1fois par jour (mon besoin de temps de calme). J’aime aussi mettre de la musique et danser (besoin de bouger, m’amuser, sentir mon corps en mouvement). Je sors marcher dans un grand parc près de chez moi. J’aime cuisiner. 
 
Je vis pour la 1ere fois de ma vie avec un chat (adopte depuis 4 mois), je l’observe, j’adapte mes habitudes de vie a ce petit être, j’en prends soin, et il me le rend bien. Et j’aime aussi partager et être en soutien si besoin, sur des groupes autour de la CNV, comme ici.
 
Je médite, je vais dans la nature, je ralentie me pose ferme les yeux et respire, je m’accorde des moments a moi, auto-hypnose, vider mes pensées, écouter mes sens, je me laisse être et vibrer.
 
Je lis, regarde, écoute des œuvres inspirantes.
 
J’ai toujours sur moi un petit carnet (à défaut, le bloc note de mon portable fait l’affaire).

J’essaie de trouver du temps pour moi, pour me concentrer (sans stress, ni idées noires) et expérimenter (sans jugement).
 
Je refais le monde pendant des heures avec des personnes inspirantes, bienveillantes et qui me font du bien ! (L’humour et l’alcool aident un peu en général) => très efficace mais complique par les temps qui courent…

L’art, les tableaux d’artiste mais aussi les dessins idées et jeux des enfants. Ils ont le pouvoir, la liberté de ne pas brider leur imaginaire. C’est très inspirant. Une autre source d’inspiration se laisser aller à rêver… Le champ des possibles devient infini.
Pour recharger les accus de l’inspiration : je regarde de belles photos, je lis, j’écoute de la musique.

Je scrappe…

J’écoute de la musique sans vois comme Ludovico Eninaudi ou Hauser. Je me mets dans une bulle et je me laisse porter.
 
Je joue du piano encore et encore.
 
Je lis des livres ou je vais sur Pinterest/Instagram notamment pour des activités manuelles. 
Je ferme les yeux je m’allonge et je me laisse aller dans mon intérieur.
 
Les balades en forêt…
 
Regarder autour de moi et me laisser aller à la première chose que j’ai envie de faire (pas que je dois faire).
 
M’isoler, en nature de préférence et laisser aller mon corps comme ça vient (chant, danse, mouvement de yoga, respiration…).
 
Observer, écouter, interroger les enfants… C’est là que je vois le plus de nouveauté, d’inventivité et d’inspiration…
 
Lire et relire des livres sur le courant de pensée chinoise du tao, sur la cnv, sur la psychologie et la thérapie.
 
Écouter et regarder des vidéos sur YouTube et écouter des podcasts sur des sujets touchant la santé humaine (mentale, physique, émotionnelle, spirituelle).
 
Accompagner des êtres dans leur cheminement et me faire accompagner moi aussi.
Avoir des discussions profondes.
 
Écouter Isâ Padovani et Marshall Rosenberg et appliquer leurs enseignements.
Découvrir et redécouvrir les visuels et outils de Léti Gribouille.
 
Marcher dans la nature en ouvrant la conscience et ma présence a ce qui est vivant.
 
Écouter certains types de musique.
 
Jouer de la guitare et chanter.
 
Découvrir de nouvelles choses en papillonnant.
 
Laisser mon mental divaguer le matin.
 
Regarder certains films et séries.
 
Rouler en voiture ou en vélo dans les paysages vallonnes du Gers.
 
Je médite soit dans le silence en me concentrant sur ma respiration et mes sensations corporelles, soit avec un audio.
 
Je tire des cartes ou ouvre des pages de livres au hasard…
 
Je fais une to do list pour libérer de la place.
 
J’observe la nature.
 
J’écoute Isabelle Filliozat.
 
Je fais un savon.
 
Je fais faire de la peinture à mes enfants (je n’ose pas en faire moi-même).
 
Je cuisine.
 
Je dessine ce que ressens mon cœur en prenant une couleur au hasard et en fermant les yeux. C’est la couleur qui me donnera l’inspiration de voir.
 
Je me mets en mouvement : course a pieds, marche, danse, mouvements croisés.
 
Connaitre ses gouts et faire ce que l’on aime. Atteindre le flow.
 
Je suis à l’écoute de ce qui résonne en moi quand je lis, vois quelque chose, comme un message de l’univers.
 
Griffonner sur un bout de papier avec le cerveau en roue libre.
 
Se balader ou s’assoir, entoure de nature, de bruit et d’odeurs.
 
Écouter le « pseudo-silence » pour m’apercevoir que les oiseaux chantent, le vent siffle, les voitures, les chiens qui aboient, bref ! Écouter les éléments.
 
Regarder mon chat kiffer sa vie.
 
Lire un livre de croissance personnelle : Marshall Rosenberg, Jim Rohn, Anthony Robbins.
Écouter des audio sur les expériences de mort imminente positive (il y a des histoires merveilleuses), les méditations guidées de Doreen Virtue.
 
Prier et parler à dieu.
 
Conscientiser volontairement le bon cote de chaque chose, évènement, situation
Me connecter à moi-même en me demandant « comment je me sens ? De quoi ai-je besoin ? ».
 
Respirer… Fermer les yeux… Laisser venir…

Je danse lorsque je suis très inspirée et quand je ne le suis pas de tout je reste dans le silence complet ou j’écoute toute sorte de musique jusqu’à ce que je trouve l’inspiration.
1001 exemples pour nourrir son besoin d’Inspiration

2020 2021 appréciation autoempathie beauté besoin besoins boussole cartes chacal chacals choisir choix cnv colère compliment connexion contraction célébration Demande deuil Direnon emotion Empathie expansion girafe jeu jugement non nonviolence obligation osbd Pardon pratique relier reproches respiration Saimer sentiment solution vidéo violence youtube écoute émotions

MADE IN LOVE

0 0 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments